SERIGNE MADICKÉ SECK : Un homme multidimensionnel

Il était, sans aucun doute, l’un des plus doués de sa génération. Pour un homme d’esprit, Serigne Madické seck n’affichait pas seulement le calibre d’un marabout repu à la tâche mais d’un fin intellectuel qui faisait l’unanimité autour de son œuvre, riche de la démarche et de l’apparat d’un homme de science.

Fils de Serigne Mamadou Alpha seck et de Sokhna Thioro seck, S. Madické est née à Thieneba Cadior dans les années 1940, “Borom yalla néna” à consacré
toute sa vie à la science. Celle de la spiritualité qui a marqué trois dimensions dans son destin : l’Islam, la Tarikha et la Dahira. Il s’agit, pour lui, d’un patrimoine qu’il fallait tenir haut, puis donner en héritage et dont le symbole est, pour toujours, lié à sa personne, entre dévouement et don de soi.

Après avoir reçu l’egide de son propre père Serigne Alpha Mamadou seck, “Aboul Mourtada” commence à célèbre une journée de saint coran et de bénédiction dans son fiefs (Thieneba Cadior) d’où les talibe et les moukhadames vennaient dans tous les coins du monde.

En 2015 Serigne madicke à rendu l’âme laissant l’héritage à son fils aîné serigne Papa seck Mourtada qui aujourd’hui l’espoir de tout une communauté.
En espérant mener l’héritage laissé par son excellent père, Serigne Pape seck fait appel à toute la communauté musulmane de répondre à la grande journée de Saint coran qui se tiendra à Thieneba Cadior le 02 Février 2019 à quelques encablures de kebemere (environ 4km ).

SAMBASADIOTV

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d’un *